Un festival authentique dans un cadre unique

Les Scènes

Scène Étoile

La scène Étoile, lieu phare du festival, qui a vu défiler les plus grands artistes nationaux et internationaux tels que les Vieilles Canailles, Manu Chao, Stromae, Catherine Ringer, Ben Harper, Iggy Pop, Véronique Sanson, Thérapie Taxi, Lily Allen…

Scène Météore

Les pépites et les artistes en devenir sont à découvrir sur notre scène météore : Cats on Tree, Diva Faune, Jahneration ou encore La Cafetera Roja

L'expérience Aluna

Ambiance Public

Depuis l’amphithéâtre, au pied duquel la grande scène est dressée, le regard embrasse un paysage majestueux, des Cévennes à la vallée de l’Ardèche. Quiconque découvre le site est frappé par une évidence : cet espace magnifique est tout désigné pour accueillir un grand festival musical. Encore fallait-il y penser. Encore fallait-il oser. Encore fallait-il réussir ! Pour imaginer que les plus grandes stars viendraient un jour se produire dans un camping ardéchois, sans doute fallait-il aussi combiner trois paramètres : l’esprit d’entreprise, la connaissance du terrain et le grain de folie, que l’on retrouve dans les têtes de Jean Boucher et Didier Viricel, respectivement patron de camping et professionnel du spectacle.

 

Aujourd’hui, le « festival autrement » est en route pour fêter sa 13ème édition et conserve ce goût du risque qui l’anime depuis sa création. Chaque année, le plus grand événement ardéchois évolue et franchit des paliers au point d’être devenu un rendez-vous incontournable du paysage musical français (65 000 personnes en 2019). Pour de nombreuses raisons, Aluna est unique en France, au monde ! Le site, d’abord : un camping 5 étoiles, pinède plantée de 360 mobil-homes haut de gamme, avec parc aquatique et terrains de loisirs.

 

Ambiance Public

Ses espaces ont été aménagés pour recevoir pendant le festival, plus de 29 000 spectateurs. Certains dorment sur place ou dans un des 50 campings partenaires desservis par un dispositif de navettes. Dans tous les cas, ils peuvent aussi profiter d’un territoire magnifique qui peut proposer des randonnées dans le parc naturel régional, une visite de la Caverne du Pont d’Arc (réplique sur 3 500 m2 de la grotte Chauvet), une descente en canoë de l’Ardèche, des haut- lieux patrimoniaux… La formule séduit et le festival mobilise aussi bien des habitués que des nouveaux venus. Le public est issu à 60 % de l’Ardèche ou de la Drôme, comme la moitié des 900 bénévoles, l’autre moitié étant mobilisée depuis la France entière.

Si Aluna ne ressemble à aucun autre festival, il le doit aussi beaucoup à son enracinement dans cette Ardèche qui est accolée à son nom. Participant fortement au dynamisme touristique du territoire, il ne pourrait pas subsister sans une adhésion de sa population, des campings alentours et du tissu économique local. Ce sont plus de 150 chefs d’entreprise qui contribuent aujourd’hui à cet événement. Aluna est un festival en quasi autonomie, une prouesse voire un gage d’avenir, à une époque où les collectivités territoriales n’ont plus les moyens de financer les grands événements culturels. Les signes de cet enracinement régional sont renforcés par l’installation d’un village des métiers d’art ardéchois et d’un village gourmand où l’on peut déguster bières et vins régionaux.

Un festival autrement

Alors que la plupart des festivals français occupent des niches plus ou moins étroites, Aluna choisit de ne pas choisir entre chanson, pop et rock, ni même entre rap, reggae et musique électronique. Sa seule ambition est de proposer toujours mieux, avec un budget artistique en forte hausse. Il faut effectivement parfois savoir casser la tirelire pour accéder à des vedettes dont les cachets ne cessent d’augmenter. Des concerts géants sur la scène Etoile auxquels s’ajoutent les découvertes et pépites de la scène Météore.