04 novembre 2019

Elle est l'artiste à l'origine de la nouvelle identité graphique du festival. Découvrez à travers notre mini interview, Belen Fernandez, graphiste 2020 d'Aluna !

 

 

- Bonjour Belen, peux-tu te présenter ?
 

Je suis une graphiste franco-espagnole un peu nomade. Vous pouvez me croiser avec une bière à la main au centre de Séville, avec un café et un croissant aux amandes dans un petit café de Paris, avec un bon verre de rosé vers Nice… ou dans n’importe quel coin du monde en train de faire quoi que ce soit !
Après avoir passé plusieurs années à travailler dans des agences de communication, j’ai décidé de me lancer en tant qu’auto-entrepreneur. C’est alors que j’ai découvert la liberté de travailler d’où on veut quand on veut… Et maintenant, je ne peux pas m’arrêter.
 

- Comment définis-tu ton style graphique ?


Eclectique. Je crois que la publicité et le graphisme doivent être au service de la marque, donc j’essaie toujours de m’adapter aux besoins de communication de chacun de mes clients. Mais apparemment les gens arrivent à reconnaitre mes créations, donc je dois avoir un style propre, même si je n'en suis pas consciente !
 

- Peux-tu nous expliquer en quelques mots ton métier de graphiste ?

 
On ne lit plus, car on n’a pas le temps. Aujourd’hui, les marques disposent de 3 secondes pour capter l’attention du client, et c’est ici que mon travail est essentiel. Grosso modo, mon métier consiste en la création d'une image qui attire l’oeil du public, pour éveiller son intérêt sur le message que l'on souhaite communiquer.

- Tu avais déjà réalisé les affiches de précédentes éditions, comment perçois-tu le festival Aluna ?

 
Je crois que le Festival d’Aluna a très bien évolué. Il a été capable de garder le coté familial et détente, tout en arrivant à s'inscrire en tant que festival de musique sur le panorama français. C’est magique !
 

- Quels sont les différentes étapes de création d’une identité visuelle ?

 
Je ne crois pas qu’il y ai un seul chemin. Personnellement, je ne suis pas la pensée verticale, sinon l’horizontale… et ça fonctionne vraiment bien pour moi. J’essaie d’unifier des concepts qui m’intéressent, comme par exemple la musique et le graffiti dans l’affiche de l’édition 2020 de Aluna.
 

- Quels ont été tes inspirations pour cette affiche 2020 ?

 
Comme je viens de dire, le graffiti. C’est un art qui m’intéresse énormément ! Les couleurs, les lignes propres, les messages directs… Le graffiti a la capacité d’attirer ton regard même si tu ne le veux pas.

______

Découvrez l'univers graphique de Belen Fernandez par ici